(+33) 9 72 53 18 09 Coût d'un appel local en France (+216) 29 293 943 Disponible aussi via Viber et whatsApp

Malgré le fait que l’augmentation mammaire par pose de prothèses mammaires soit l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus pratiquées au monde, la procédure chirurgicale n’est pas sans risques.

Le risque le plus largement couru par les candidates à une augmentation mammaire par pose de prothèses mammaires est la contracture capsulaire. Les complications qui s’en suivent commencent par apparaître au niveau des cicatrices ce qui peut causer le durcissement des seins et la modification de leur apparence qui peut sembler anormale mais qui peut également causer des douleurs.

Lors des premiers jours suivants l’augmentation mammaire par pose de prothèses mammaires, le risque de contracture capsulaire est extrêmement haut se situant autour de 50% et plus.

De nos jours, grâce à la recherche médicale et aux avancées réalisées en termes de techniques chirurgicales, un chirurgien esthétique bien informé est en mesure de potentiellement réduire le risque à 2 %.

Augmentation Mammaire : qu’est-ce qu’une contracture capsulaire ?

Une contracture capsulaire est contracture de la membrane qui se trouve autour des prothèses mammaires.

Concrètement, c’est une réponse du système immunitaire à la présence d’un corps étranger. Qu’il s’agisse d’un pace maker, d’une prothèse mammaire ou de tout autre corps étranger, la réponse naturelle du corps est de former une membrane protectrice que l’on appelle capsule.

La progression d’une contracture capsulaire quand il s’agit de prothèses mammaires se fait comme suit :

  • Les seins se raffermissent tout en paraissant normaux
  • Les seins se raffermissent et paraissent anormaux
  • Les seins sont durs et douloureux au toucher et ils paraissent anormaux.

Augmentation Mammaire : contracture capsulaire : les solutions :

Durant des années, la contracture capsulaire fut le seul grand risque en matière de chirurgie esthétique et de chirurgie réparatrice.

De nos jours, grâce aux avancées réalisées en termes de procédures chirurgicales mais aussi en termes de prévention, les chirurgiens esthétiques sont en mesure de réduire le risque de contracture capsulaire est réduit à son minimum.

Ainsi, il est très important de confier sa chirurgie mammaire à un chirurgien esthétique confirmé. En effet, un chirurgien esthétique expérimenté est à l’affût des dernières techniques en vue d’éviter les éventuelles complications suite à une augmentation mammaire par pose de prothèses mammaires.

(+33) 9 72 53 18 09 Coût d'un appel local en France (+216) 29 293 943 Disponible aussi via Viber et whatsApp
4 commentaires dans “Prothèses mammaire : Prévenir la contracture capsulaire”
avatar

Y a-t-il un traitement médicamenteux pour traiter la contracture capsulaire ?

Répondre
avatar

Il n’existe aucun traitement médicamenteux, seul une réintervention chirurgicale est possible afin de traiter la contracture capsulaire.

Répondre
avatar

Bonjour, comment savoir qu’on a subit une contracture capsulaire suite à une augmentation mammaire par pose d’implants.

Répondre
avatar

Bonjour dans le cas d’une contraction des implants mammaires une déformation des seins est remarquée.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =

Rappel immédiat

×